Accueil > Patrimoines > Église Saint-Antoine-l’Ermite d’Égletons

Église Saint-Antoine-l’Ermite d’Égletons


Intérêt
Difficulté d'accès
Marche d'approche
Durée de la visite
Toutes illustrations | Photos seules | Vidéos seules | Cartes postales seules

Eglise reconstruite en 1880-1886 par l’architecte E. Bardon. De l’église médiévale, il ne reste que le clocher-porche (premier niveau : 1190-1220 ; contreforts et portail donnant sur la nef refaits à la fin du 19e siècle). En 1318, l’église d’Egletons était une annexe de celle de Rosiers. Le beffroi, en partie roman, accompagné de sa tourelle d’escalier à vis datant du 19e siècle, présente au premier niveau quelques vestiges de chapiteaux romans sculptés (feuillages, masques). Au deuxième niveau, coupole percée d’un oculus. Ce clocher-porche et son décor sculpté sont un repère utile dans l’histoire de l’architecture religieuse limousine entre roman et gothique.

Source : http://www2.culture.gouv.fr

 

SystèmeDatumnotationcoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.d625365.341900256478980.5873629
Lambert II+NTFD.d577242.563421412045123.5822023
Lambert IIINTFD.d577243.273538523345189.515954
UTM zone 31WGS84D.d425336.512049345028516.7136105
Peuso-mercatorWGS84D.d227749.882047855685695.2820796
Latitude LongitudeWGS84DMS2°2'45.283"45°24'22.266"

Evaluation

 Vos observations sur Église Saint-Antoine-l’Ermite d’Égletons