Accueil > Patrimoines > Église de la Décollation-de- Saint-Jean-Baptiste d’Allassac

Église de la Décollation-de- Saint-Jean-Baptiste d’Allassac


Intérêt
Difficulté d'accès
Marche d'approche
Durée de la visite
Toutes illustrations | Photos seules | Vidéos seules | Cartes postales seules

Dès l’époque mérovingienne une église existait à l’emplacement de l’édifice actuel. Au Moyen Age, Allassac était l’une des quatre châtellenies épiscopales du Bas-Limousin. L’église Saint-Jean-Baptiste dépendait des évêques de Limoges qui y recevaient des hommages et y nommaient des juges. De plan rectangulaire, l’église se compose d’une nef unique, de plusieurs chapelles latérales et d’un chœur fermé par " un mur plat ". A l’ouest, le portail d’entrée, orné d’une tresse d’entrelacs, témoigne d’une campagne romane tout comme l’ample portail polylobé de la façade sud. Ils sont tous deux construits en grès. Le clocher bâti dans le schiste ardoisier local est flanqué d’une tour d’escalier fortifiée datant du XIVe siècle. A l’intérieur, la nef est couverte d’une voûte sur croisée d’ogives en bois des XVIIe et XIXe siècles. Aux XIVe et XVe siècles, les seigneurs et co-seigneurs d’Allassac construisent leurs chapelles dans l’église : dans la nef coté sud une petite chapelle qui abrite aujourd’hui l’ancien bourdon, deux chapelles doubles : au nord, dédiée à saint Georges (famille de Chanac) du XIVe siècle ; au sud, dédiée à Notre Dame (famille Dumyrat de La Tour), du XIVe ou du XVe siècle.
dans le chœur : au nord la chapelle autrefois dédiée à saint Martial et sainte Valérie (famille de Lasteyrie du Saillant) du XIVe siècle ; au sud la chapelle de Roffignac du XVe siècle devenue sacristie qui abrite dans une niche du mur extérieur une intéressante Piéta du XVe siècle. Les baies de ces différentes chapelles sont de style gothique rayonnant et flamboyant. La mise en place de la chaire à prêcher et du retable du chœur s’inscrit dans une série de grands travaux de la fin du XVIIe siècle.
Cette église abrite un intéressant mobilier : retable du maître autel (1679), chaire à prêcher (1681), Piéta, XVe siècle, retables des chapelles nord et sud, XVIIe ou XVIIIe siècle, aigle lutrin, XVIIe siècle. Les trois premiers éléments sont classés au titre des monuments historiques, les trois derniers sont inscrits.

Source : http://www.allassac-correze.com

 

SystèmeDatumnotationcoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.d580462.23858236463159.2551438
Lambert II+NTFD.d532430.946329232028912.1024419
Lambert IIINTFD.d532441.170800613328964.6432128
UTM zone 31WGS84D.d380417.931422545012674.1685558
Peuso-mercatorWGS84D.d164298.106254155662134.4909519
Latitude LongitudeWGS84DMS1°28'33.294"45°15'26.622"

Evaluation

 Vos observations sur Église de la Décollation-de- Saint-Jean-Baptiste d’Allassac